Information

reprise chasse 15 décembre 2020

Ci-joint un courrier de Willy SCHRAEN, notre président national, nous précisant les conditions de chasse à partir du 15 décembre.

 

La chasse reprendra un caractère normal à l'exception , malheureusement des moments de convivialité qui restent procrits.

Pour consulter le courrier cliquez ici

 

 

Réouverture de la chasse

 

Suite à l'allocution du chef de l'Etat, du Premier Ministre et de la cellule interministérielle de lutte contre la Covid 19, nous vous informons que la pratique de la chasse est bien considérée comme une activité de loisir :

A ce titre dès demain matin 28 novembre, vous pourrez pratiquer la chasse pour une durée de 3 heures et dans un rayon de 20km autour de votre domicile.

Cette pratique pourra se dérouler individuellement ou dans le cadre familial (personne habitant dans la même habitation)

Concrètement dès demain, vous pourrez chasser l'ensemble des espèces chassables selon les conditions "normales" prévues par l'arrêté préfectoral d'ouverture de la chasse.

 

Concernant la chasse de régulation du sanglier, cerf et chevreuil, considérée comme une mission d'intérêt général, vous pouvez organiser ou participer à des battues sans appliquer la règle des 3 heures de sortie et 20km de rayon en cochant la case "participation à des missions d'intérêt général" sur votre attestation de sortie.

Même chose pour la chasse individuelle du lapin de garenne, du renard et des corvidés, du pigeon (à poste fixe matérialisé de la main de l'homme)

 

Autres informations importantes :

 

 

1/La chasse en battue du petit gibier :

A l'heure actuelle, il semblerait que notre ministre de tutelle souhaite mettre un nombre maximum de chasseurs lors d'une battue petit gibier pendant les 3 heures autorisées pour cette chasse. Nous n'avons pas encore connaissance de cet arbitrage, mais nous vous le transmettrons dès que possible.

 

2/ La chasse du gibier d'eau :

La première concerne la pratique. Pour un chasseur seul, ou avec des personnes vivant sous son toit, la chasse peut être pratiquée pendant les 3 heures autorisées comme toutes les autres chasses.

Si des chasseurs n'habitant pas sous le même toit souhaitent se rendre à la hutte ensemble, nous n'avons pas encore connaissance de l'arbitrage de notre ministre, à qui nous avons proposé d'appliquer les règles identiques à celles du commerce, soit une personne pour 8 mètres carrés. Dès que nous serons fixés, nous vous transmettrons immédiatement le résultat.

L'utilisation des appelants est limitée aux seuls appelants se trouvant déjà sur l'installation de chasse dans la limite de 30 appelants.

- le transport des appelants reste donc interdit.

 

Pour les lâchers de gibier à plume :

- Seuls les lâchers de galliformes (faisan, perdrix rouge) peuvent avoir lieu, les lâchers d'anatidés sont interdits ;

- L'éleveur fournisseur doit réaliser un transport sécurisé après avoir obtenu une dérogation auprès de sa DDCSPP (valable 15 jours)

                         - Les lâchers doivent précéder une action de chasse ;

                         - Les oiseaux sont tirés rapidement après le lâcher et dans des quantités importantes pour que la densité locale n'augmente pas (en adaptant le nombre d'oiseaux lâchés au nombre de chasseurs présents etc.);

                        - Le lâcher doit être réalisé dans un territoire éloigné des zones de chasse au gibier d'eau  

 

Parallèlement, nous avons saisi les services de la préfecture afin de pouvoir bénéficier d'une prolongation de l'ouverture du lièvre, nous attendons le retour de l'autorité préfectorale et vous tiendrons informés dès que nous aurons la décision.

 

J'ai conscience de la difficulté à appréhender les textes, soyez assurés que nous nous employons à faire de notre mieux pour que nous revenions vite à une pratique de la chasse "normale".  

 

 

 

 

 

 

DEROGATIONS CHASSE

Suite à l'avis de la Commission Départementale de Chasse et de la Faune Sauvage qui s'est tenue le 03 novembre, le Préfet de l'Eure vient de m'adresser un courrier reprenant les modalités qu'il accorde aux chasseurs pour pratiquer la régulation des E.S.O.D (espèce susceptible d'occasionner des dégâts ) afin de limiter les dégâts de grands gibiers, de pigeons, de lapins, de corvidés, du renard, de la fouine, du ragondin et du rat musqué.

 

Cette dérogation est applicable dès aujourd'hui.

 

Les modalités pour réguler les espèces sont les suivantes :

 

Ø Sanglier, chevreuil, cerf : chasse en battue. Déclaration obligatoire à la FDC - nombre de chasseurs reconnus nécessaires pour la battue ne pouvant excéder 50 personnes (chasseurs + rabatteurs). Retour des prélèvements à la FDC dans les 48h qui suivent l'action de régulation soit avec la fiche (cliquez ici) soit sur votre espace adhérent.

 

Ø Lapin de garenne : Chasse devant soi, furetage, chasse autorisée individuellement ou au maximum 5 personnes pour le furetage.

 

Ø Pigeon ramier, corvidés (Corneille noire, corbeau freux)

Chasse au poste matérialisé de la main de l'homme - maximum une personne par poste (formes autorisées) pas d'appelants vivants.

 

Ø Renard, fouine

Chasse à tir en battue, destruction à tir (garde particulier) régulation par piégeage (piégeur agréé)

 

Ø Etourneau sansonnet

Chasse à tir - Destruction par GP

 

Le Préfet s'est appuyé sur la circulaire du Ministère de l'écologie et a donc rejeté nos demandes concernant la chasse du gibier d'eau et la pratique de la chasse comme loisir.

 

Nous le regrettons mais la circulaire ministérielle ne nous laissait malheureusement aucune latitude sur le sujet.

 

Concernant la régulation du Grand Gibier, nous vous invitons à prélever rapidement et massivement les animaux car nous ne savons pas pour combien de temps cette tolérance pour la régulation nous sera accordée.

 

Cette année 2020 sera décidément une année particulière pour notre pays qui traverse une crise jamais connue, pour la pratique de la chasse qui se voit amputée d'une partie des chasses traditionnelles et qui est dans le viseur d'une ministre de l'écologie qui a oublié sa fonction de ministre et qui préfère se concentrer sur son dogmatisme anti chasse.

 

La dérogation qui nous est accordée a peut-être secrètement pour but de diviser les chasseurs, opposant les chasseurs de gibier d'eau et de petit gibier qui ne peuvent plus pratiquer leur passion, contre les chasseurs de grands gibiers qui eux pourront réguler les populations d'espèces susceptibles de causer des dégâts.

 

Aujourd'hui, il ne faut surtout pas tomber dans ce travers qui n'a pour but que de nous diviser.

 

Notre Président Willy Schraen fait un travail formidable pour la chasse française même si le terrain sur lequel il pratique est miné par des opposants à la chasse qui sentent qu'un courant sociétal leur est pour l'instant favorable. Nous avons déjà connu ça en 2000 avec Dominique Voynet comme ministre de l'écologie et nous avons surmonté cette épreuve car nous étions soudés.

 

Il nous faut mener le même combat 20 ans après et rester soudés pour réussir.

 

J'aurais une pensée aussi pour ceux d'entre vous qui sont touchés par la Covid 19. Cette maladie est bien réelle et il faut absolument que les chasseurs comme les autres français respectent ni plus, ni moins les règles sanitaires imposées.

 

Pour consulter les mesures dérogatoires (cliquez ici) et l'attestation de déplacement nécessaires à la pratique de l'activité (cliquez ici).

 

En cas de contrôle munissez-vous du courrier du Préfet et de votre attestation dérogatoire.

battue / invitation

Dans le cadre de la dérogation préfectorale qui a été accordée aux chasseurs pour les missions de régulation, les services de la Direction Départementale des Territoires et de la Mer nous demandent que les chasseurs participant aux battues soient en possession d'une invitation afin de faciliter les contrôles.

 

En effet, vous avez été nombreux, et nous ne pouvons que nous en satisfaire à participer aux opérations de régulations.

 

Même si la lettre instructions du Préfet ne le précise pas, nous demandons aux organisateurs de chasse de fournir une "invitation" qui peut par exemple prendre la forme d'un simple mail ou sms.

 

Ainsi, les chasseurs participant aux battues pourront justifier auprès des forces de l'ordre du motif de leur déplacement.

 

Nous vous rappelons que vous devez être munis d'une dérogation de déplacement où la case " participation à des missions d'intérêt général sur demande de l'autorité administrative" est cochée.

 

Nous vous remercions du travail déjà engagé pour limiter les dégâts et vous incitons à continuer dans ce sens.

 

CHASSADAPT

Pour la saison 2019/2020 il vous sera possible de saisir vos prélèvements de bécasse sur l'application smartphone Chassadapt qui fonctionne sous Android ou iOS.

La déclaration doit être faite sur l'application immédiatement après le prélèvement.

Cette déclaration sera valable en cas de contrôle, vous n'aurez plus à  poser de bagues sur l'oiseau. L'application générera en effet un QR ode que vous devrez présenter au garde en cas de contrôle;

 

Chaque chasseur devra choisir entre avoir un carnet de prélèvement traditionnel papier délivré par sa fédération ou utiliser l'application smartphone Chassadapt. Il ne pourra pas avoir les deux pour la même saison de chasse. Si l'application Chassadapt n'est pas compatible avec votre téléphone, alors vous pourrez revenir vers votre fédération pour demander un carnet papier.

 

Dans tous les cas le prélèvement maximum autorisé est de 30 oiseaux par chasseur. Vous pourrez suivre vos prélèvements à travers votre  historique de prélèvements sur votre compte.

L'application ne gérera pas et n'informera pas des PMA locaux (hebdomadaire ou mensuels selon les départements). Vous devez vous renseigner avant d'aller à la chasse sur la réglementation du département.

 

 

Selon les besoin et la réglementation à venir, l'application sera capable de suivre les quotas collectifs pour certaines espèces.

 

 

Comment faire pour déclarer ses prélèvements de bécasse sur Chassadapt ?

 

 

Création préalable d'un compte Chassadapt

 

Téléchargez et créez dès aujourd'hui un compte sur l'application smartphone Chassadapt. Vous pouvez la téléchargez à partir des stores

 

Pour appareil android : https://play.google.com/store/apps/details?id=com.fnc.hunter

 

Pour appareil Iphone : https://itunes.apple.com/us/app/chassadapt/id1434665762

 

Pour cela vous devez être connecté au réseau internet (3G, 4G ou wifi), vous munir de votre numéro identifiant Guichet unique à 14 chiffres (présent sur votre validation du permis de chasser).

 

 

2.         En action de chasse

 

Lors de la période chasse, il est indispensable de se  connecter avec réseau avant de partir à la chasse afin d'ouvrir l'application et de consulter l'état du quota (volet " informations quota " dans l'application). Lors de la journée l'application permet de saisir un prélèvement même sans réseau.

 

 

3.         Informations des quotas

 

Pour les espèces qui seraient soumises à un quota collectif, vous serez informé de l'évolution des prélèvements et de l'atteinte du quota par des pastilles de couleur présentent sur l'application.

 

 

L'état de consommation du quota collectif :

     : Quota collectif ouvert. La déclaration des prélèvements sur le terrain est obligatoire.

   : Le quota national est susceptible d'être bientôt atteint, organisez vos sorties en conséquence

     : Quota atteint d'un moment à l'autre, nous vous conseillons d'arrêter de chasser l'espèce pour ne pas risquer d'être en infraction, notamment si vous chassez dans une zone non couverte par le réseau internet

     : Suite à la fin du quota collectif, aucune déclaration de prélèvement de l'espèce n'est possible

 

 

 

4.         Le contrôle

Toute saisie d'un prélèvement génère automatiquement un QR code crypté qui fait office de marquage de l'animal prélevé. C'est ce QR code qui devra être présenté aux agents de contrôle.

 

http://docs.chasseurdefrance.com/chassadapt/Tuto_ChassAdapt_VF3.zip

 

VALIDATION DU PERMIS DE CHASSER 2019/2020

Si vous chassez sur des communes touchant la bordure du département de l'Eure, nous vous rappelons que la notion de commune limitrophe n'existe plus. Vous pourrez donc soit acquitter deux permis départementaux pour les communes concernées ou opter pour le permis national à 200€ qui sera plus avantageux financièrement.

 

 

Exception :

La notion de " communes limitrophes " est remplacée par celle de " territoires contigus ", c'est-à-dire les territoires de chasse détenus par le même détenteur, d'un seul tenant et à cheval sur plusieurs départements.

ESPACE ADHERENT : Comment ça marche ?

Pour tout savoir sur le fonctionnement de l'espace adhérent, cliquez ici

Cette interface vous permet dès maintenant d'effectuer votre demande de plan de chasse Grand Gibier et votre demande de plan de gestion Petit Gibier!

/fdc27/medias/archives/Arrêté du 30 janvier 2019 relatif au prélèvement autorisé de l'oie cendrée de l'oie rieuse et de l'oie des moissons au cours du mois de février 2019.pdf

 

N'oubliez pas de vous rendre dans les salles obscures pour aller voir le film de Nicolas VANIER, l'école buissonière.

 

2021 © Fédération des chasseurs 27 Hébergement & Support Le plus du Web - Création graphique Pratikmedia